La Pomme à Puerto Rico : Mi Swing Es Tropical

Et voilà un titre que je voulais utiliser l’année derniere si… enfin bravo à APPLE et son agence. Nice work.Quantic & Nickodemus feat. Tempo “Mi Swing Es Tropical“

miswinges.jpg 

Publicités

Google Maps street view

Ce n’est pas parce que SL est pour l’instant le principale sujet présenté ici qu’on ne regarde pas de prés ce qui se passe chez les autres et évidemment Livesearch et Google Maps / sketchup

Google maps street view donne un caractère plus immersif à la géolocalisation.

Peut être bientôt votre avatar circulera dans le réel.

 

 

Lectures

 

Hier à l’occasion de la parution en français du Guide Officiel de Second Life (Pearson Editions), un cocktail de lancement a eu lieu en présence de Hamlet Au (du blog New World Notes), co-auteur du Guide Officiel de Second Life, et en présence d’Alban Martin, auteur de « L’Age de Peer ». Ainsi que le livre « La longue traine » Chris Anderson.


Le guide officiel en français servira sûrement à beaucoup pour s’initier progressivement à Second Life. Je pense lire « l’age de Peer » si le temps me le permet.

La longue traine, rien que la traduction J, ce concept énoncé en 2004 par son auteur m’intéresse moins car en 2000 au sein d’une start-up nous avons essayé de monter un système peer payant intégrant du group buying à savoir la possibilité de rééditer des titres en fonction d’une demande.

La bulle Internet + Napster ont condamné toute suite le projet. En effet cela faisait longtemps que l’industrie de la musique n’exploitait pas bien son back catalogue.

Dans cet esprit je me suis ensuite posé la question de monter un service tel que celui qui opérait aux US (netflix : location de vidéo avec un choix sans précédent par rapport à un loueur de quartier), je ne l’ai pas fait (peur de l’enfer logistique et manque de moyens).   SLURL

Machinima Harry Potter et Fantome …

Dany Dan bientôt builder dans Second Life

le projet Epoc nous vient de la société Emotiv Systems qui vient de le présenter à la Game Developer Conference.  Ce casque serait capable de ‘lire les pensées’ de celui qui le porte.

L’application se composerait d’une technologie permettant de repérer les expressions du visage RL pouvant se transposer sur un avatar.Les sentiments d’excitation, de tension ou de calme seraient aussi analysées et pourraient actionner des séquences en rapport avec ces états.

Les joueurs se verraient offrir un nouveau scénario en fonction de leurs émotions (bande son …).

Tout comme Second Life, les instigateurs du projet sont plus qu’intéressant :Allan Snyder, Director of The Centre for the Minds, holds the Peter Karmel Chair of Science and the Mind at The Australian National University, where he is also Head of the Optical Science Centre and Professor of Visual Science and Optical Physics. At the University of Sydney he holds the 150th Anniversary Chair of Science and the Mind.
Previously he was with the Yale University School of Medicine. He has degrees from Harvard, Massachusetts Institute of Technology and University College, London. He is a Fellow of the Royal Society of London and is the society’s 2001 Clifford Paterson Prize Lecturer.

Ed Fries, Director
Ed Fries got his start in the 1980s, developing video games for the Atari 800. In 1986, after a short detour for a BS in Computer Science, he joined Microsoft and spent the next ten years as one of the founding developers of Excel and Word, and then later as the creator of Microsoft Game Studios. Over the next eight years, he grew his team from fifty to over twelve-hundred people, published more than 100 games (including more than a dozen million-plus sellers), co-founded the Xbox project, and made Microsoft one of the leaders in the interactive entertainment business.
In 2004, Ed left Microsoft, and now he enjoys spending time with his wife and young sons, as well as consulting with a broad range of publishers and game developers from all over the world.

Site

ING Renault F1 Team présent dans Second Life

ING Renault F1 Team a ouvert son île Vendredi dernier à la suite d’une conférence de presse virtuelle en présence du pilote Heikki Kovalainen. Voici quelques capture d’écrans.

pour les conférences

indications IG et renvoi vers un guide en ligne pdf (anglais)

je prépare mon engin au stand ING Renault F1 Team

j’enfile mon casque (gratuit) et je prends un kart Renault (gratuit)

SLurl

Nouvelle Tâche

La couverture médiatique concernant Second Life n’aura échappé à personne. Les médias français ont compris que le sujet était source d’audience et chacun y va de son article, émission, avis…

Certains résidents se sont brûlés les doigts dans l’accompagnement de journalistes dans ce monde. Sur SL, l’entre aide et l’accompagnement est une valeur (qui risque de se perdre très vite tout comme la netiquette Internet des débuts) et nombreux sont ceux qui ont accepté d’expliquer cette plate-forme sans rétribution uniquement dans le but de transmettre aux autres.

Déception quand certaines séquences sont supprimées au montage, que l’angle devient différent et que celui ou celle qui prenait sur son temps pour évangéliser gratuitement se voit représenté de façon caricaturale.

Il semble que l’ignorance soit encore majoritaire du coté de ceux qui veulent couvrir ce sujet.(reprise d’info déjà diffusée, mélange des genres, jamais mis les pieds dedans mais on en parle à une audience massive et on devient référent…).La confusion s’orchestre dans le sens d’un seul outil marketing :
le communiqué de presse. Avec ce texte diffusé, nombreux sont ceux qui revendiquent des actions sans même y avoir posé leur premier cube en bois.

 

Un exemple aujourd’hui de reportage :

ICI

« Paysages pelés, casinos animés, quartier rouge d’Amsterdam et églises interactives surgissent lors d’un parcours inévitablement erratique. Bâtiments vides, graphisme baveux d’un autre âge, ergonomie hasardeuse sont des reproches courants faits à ce «métavers» (univers virtuel) qui compte moins d’inscrits que la plupart des autres univers virtuels (Doom, World of Warcraft, Habbo…). « 

Le parcours classique du journaliste n’ayant pas crée son avatar et qui hallucine en RL sur des églises interactives et doom un fps devient l’équivalent d’une plate-forme multifonctions.

« Des forums de recrutement et des centres de formation surgissent entre bars irlandais et stades de base-ball »

On dénombre effectivement une centaine de stades de base-ball et une des clé marketing du nouveau monde que je conseille moi-même est d’installer invariablement un centre de formation à coté d’un bar irlandais. Pour un annonceur c’est équivalent à travailler son pagerank sur un moteur de recherche, sans bar irlandais pas de résultat.

Musique pour votre bar irlandais : House of Pain – Fed Up (Remix) Featuring Guru ( avec le sample des français PIERRE HENRY & MICHEL COLOMBIER)

On peut continuer pratiquement à chaque phrase tellement tout est inexacte et sans aucun travail de fond.

ICI 2

Celui ci est sympa au niveau de la perle :

« Les fondateurs de Second Life se rémunèrent, eux, sur la vente de la terre et sur les droits de douane, prélevés lors du passage entre deux territoires. »

je laisse aux amateurs le soins de hurler de rire sur la notion de téléportation taxée à chaque mouvement, en effet ça devient très rentable.

Mais pourquoi j’inflige cela à un seul exemple de média alors que beaucoup pourraient y prétendre ? Tout simplement parce que ces articles sortent en Mai 2007 et que l’information est très visible (moteur, rss…) alors qu’un dossier est passé inaperçus il y a 7 mois. Chacun ces goûts, je trouve là un dossier très bien fait.

« Voilà la force du cyberespace. Chacun a le droit d’y créer ce qu’il veut, d’en faire commerce ou de l’offrir à l’usage de tous. Quand certains «résidents» de Second Life cherchent à faire de l’argent, d’autres se proposent comme bénévoles pour guider les nouveaux venus ou organisent des conférences contre la faim dans le monde. »

:: L’article qui vaut la peine d’être lu ::

Entant que rédacteur en chef de mon blog, je garde l’article datant de novembre 2006 qui en plus fait des digressions intéressantes sur le virtuel en général. Les deux autres = de la branlette à deux francs cinquante dixit Manu katché.


Manu Katche vener: j’ai l’impression de me voir  😉

Pour détendre Manu…