80 % de connectés à Second Life au Turkménistan !

Tout comme Sophos et ses outils de parades anti Second life en entreprise(outil tellement puissant qu’il n’y a pas besoin de l’installer J), Comscore surfe à son tour sur le buzz que génère automatiquement une annonce en rapport avec la sulfureuse plate-forme. 

Le marché de la mesure d’audience subit des remous ces derniers temps. Pourtant, je considère que certaines sociétés ne vendent que du vent depuis longtemps mais leur stature et leurs références font que tout cela est admis passivement.

Ces sociétés sont toujours floues sur leurs outils et les éditeurs de sites web en profitent en gonflant artificiellement leur audience(ex : technique du Pop-Under etc.…), monétisée à la hausse via les acheteurs d’espaces. Prenez le même site et prenez différents outils de mesure et constatez les écarts et les chiffres ! . Et je ne parle pas des sites qui marchent avec un service vache à lait (messagerie, logithèque …) qui monétiseront tout leur espace en fonction d’une audience et d’une utilisation particulière.

Il y a maintenant deux ans, mon ancienne structure était sur le point d’adopter l’outil Comscore. A ce moment j’utilisais plusieurs outils mais un seul était véritablement pertinent, l’un servait uniquement comme un certificateur pour les agences et les annonceurs.

Comscore a bien vu le débat mouvementé sur la mesure d’audience gérée par LindenLab et y participe avec une ambition simple : le buzz.

Ce qui est fantastique c’est que depuis le début j’observe une transparence et une cohérence des chiffres annoncés par Lindenlab à contrario de tout ce que j’ai pu observer dans le web et la mesure d’audience. Le problème est que seul LindenLab certifie ses chiffres. Malgré cela de nombreux « observateurs » répandent très vite leurs cris d’alarmes véhiculant leur grande incompétence (5 millions de résidents actifs contre « ouverture de compte » etc.) et leur lecture si particulière. A l’inverse, les marchands de vents font une étude via un panel et immédiatement les bloggers et autres médias reprennent l’info sans vérifier quoi que ce soit. Ces nouveaux chiffres vont continuer de tout embrouiller car ils n’ont aucune légitimité.

Ce n’est pas à l’aide d’un panel restreint et d’éventuel ciblage via adresse IP et le déclaratif du player installé que l’on donne une image réelle de la situation. Tout cela ressemble à de l’agitation et abonde en confusion. Ce grand n’importe quoi est de coutume dans le web, au début certains annonçaient leurs chiffres en « hit » (soit tous les fichiers chargés dans une page !). A la différence d’un site web où l’on peut tagger les pages et s’assurer du comptage, Second Life mis à part sa home page et son site web ne peut pas se mesurer pour l’instant par un tiers externe n’ayant aucun system de mesure des terrains ou du register détenus par LindenLab car le traffic est interne à une plate-forme privée.

Est ce que Comscore peut m’annoncer le nombre de résidents qui sont passés sur mon terrain et leurs origines ? (c’est pourtant possible).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :