L’affaire Lindenlab vs Marc Bragg : droit de propriété virtuelle

Après Famille de France, c’est au tour d’un résident avocat dans le réel (Marc Bragg) de poursuivre Lindenlab.

Ce dernier avait acquis une île pour la modique somme de 300 dollars au lieu de 1,675 dollars en rusant via le service d’enchères.

Lindenlab a clos son compte et de ce fait confisqué ses biens virtuels (estimation de 8000 dollars). Le plaignant met en cause le droit de propriété virtuelle prôné par l’éditeur.

Source

Publicités