Les pompes funèbres, un nouveau business virtuel ?

sabrina2.jpg

::Audrey Hepburn 


Une récente campagne TV française commence par » je suis mort ce matin… », message d’accroche radical mais efficace. Chaque lecteur de ce blog est un client potentiel pour le marché des pompes funèbres qui ne connaît pas la crise.

Pour se souvenir de nos ancêtres, nous avons parfois leurs écrits, la localisation de leur tombe, des représentations picturales, plus récemment des photographie puis la représentation vidéo. Or l’Internet propose l’hébergement et la consultation pour l’éternité contre monnaie trébuchante. Il est possible de reposer en paix sur le web. Une trace numérique du défunt, consultable avec une simple requête.

Gonetoosoon est un site Internet qui fait office de dead-myspace, photo du mort, paramétrage de sa musique favorite, bougies virtuelles, messages de condoléancesLe site est passé en 1 an de 500 à 10 000 autels virtuels. 

http://www.gonetoosoon.co.uk  

quelques concurrents :

http://www.tributetimes.co.uk

http://www.remembered-forever.org

http://www.remembrance.com

Dans Second Life, les lieux funéraires existent aussi. Il y a évidemment le kit du cimetières pour jouer mais aussi des lieux de recueillements de type mémorial( SIDA, Virginia Tech ).

Il n’est pas interdit de penser que le virtuel peut apporter au futurs morts et à leur famille, un lieu représentant le mort dans un univers choisis ( décor, musique, vidéo, message enregistrés du défunt lui-même, avatar du défunt , dialogue riche enregistré (cf)…). Sans parler de l’holographie numérique qui permet d’enregistrer des hologrammes à fréquences vidéo.

Finalement jouer à construire son tombeau pour l’éternité. L’intérêt pour le particulier et sa famille est certains mais aussi pour des industries diverses, imaginez de pouvoir visiter un illustre défunts ou un artiste et converser en différé avec lui J.

Audrey Hepburn Second Life

sabrina3.jpg

Une sorte de Graceland virtuel, pour visiter Elvis dans le réel il faut se rendre aux Etats unis, avec le virtuel Graceland est à une teléportation de chez vous.. A l’inverse même s’ils viennent à Paris, les américains font aussi le trajet vers Las vegas pour séjourner dans une représentation de Paris J. Le mémorial virtuel est un projet monetisable par contre il suppose d’avoir un bon agent immobilier sur SL J. 

Sur le même theme

3 Réponses

  1. […] Forest University Link to Article virginia tech Les pompes funèbres, un nouveau business virtuel ? » Posted at […]

  2. Oui, les univers numériques (ou virtuels) – contrairement au monde réel – pourraient être sauvegardés (au sens informatique du terme)… Il devrait donc être possible de remonter le temps et de rejouer des scènes passés… tout en les modifiant par des actions du présent.

    Un autre point intéressant est l’immortalité théorique des avatars. Les avatars se transmettront-ils de génération en génération, comme un héritage ?

  3. Vous n’avez cité que des sites anglophones.

    Pourtant, ça commence à arriver en france, avec notament http://virtuelle.obseque.org/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :