Rosedale explique les enjeux de 2008 pour Second Life

windowsslwood.jpg

Rosedale reconnaît que l’audience n’est pas encore assez importante pour que les annonceurs se stabilisent durablement sur la Plate-forme tout comme en 1995 pour l’Internet. Cependant le « temps passé en ligne » augmente par 4 en 1 an et que les transferts d’argents in-game s’élèvent à  $78 million dollars.

Les utilisateurs continuent à alimenter le contenus (users have created over a billion unique digital objects). Rosedale s’amuse » Now 98 terabytes of data representing all this stuff resides in Linden Lab’s data centers, manipulated by 16,000 servers. Rosedale proudly notes that while World of Warcraft has many more users, the total visible environment there is tiny by comparison – only a few gigabytes.».

On apprend qu’un projet d’implantation des data-centers sur l’ensemble des zones couvertes (Europe,Asie…) est en cours. 2008 semble être l’année ou Linden lab va stabiliser son système et se rapprocher de ses utilisateurs ou futurs utilisateurs.Un projet de web consultable dans Second Life est en cours (murs cliquables et navigables, plusieurs avatars dans second life pourront surfer ensemble (le fait de naviguer à plusieurs sur Internet en étant à distance est une fonction dont les comportements seront sûrement intéressant à suivre)…)

Site

Publicités

Manger sain

Je suis retombé sur ce petit film chez Nessy.

L’Oréal Paris et les greenies de Second Life

Au pays des greenies, petits envahisseurs verts sympathiques (voir greenies sur Paris 1900), la nanotechnologie est reine. Les avatars sont tous petits et les objets surdimensionnées. Posé sur la chaise de la cuisine, un sac féminin et quelques produits L’Oréal Paris.

lorealgreenies.jpg

lorealgreenies1.jpg

lorealgreenies2.jpg

lorealgreenies3.jpg

lorealgreenies4.jpg

lorealgreenies5.jpg

lorealgreenies6.jpg

lorealgreenies7.jpg

Deniece Williams – Free  


Slurl greenies

Second Life : un business model qui gagne

L’un des investisseurs est plutôt content des résultats de la jeune pousse. L’entreprise est profitable et il y a encore une sacrée marge.

La petite histoire du web en musique du Professor Ifaune 2

Naissance du Apple I by Stefan Wozniak et Steve jobs 1975 / 1976
Eagles- Hotel California (1976) Live!
 
Diffusion en plusieurs points via National Science Foundation 1980

Diana Ross I’m Coming Out (Unreleased Original CHIC Mix)

Produit par Chic , eux ils ont fait le freak le jour où les deux se sont fait baser du 54 au lieu de « le freak c’est chic » les lyrics était « we fuck the 54 ».

 
Création de la suite lotus 1982
En Internet comme en informatique le code est fondamental.Sans développeurs pas de pseudo marketeur du web.La basse avec la batterie c’est la base du rythme.
Jaco Pastorius- Soul Intro- The Chicken (Live 1982)
 
CISCO s’intéresse aux projets du CERN et fournit le hardware 1988

Inner City – Big Fun (1988)
 
100 000 ordinateurs sont connectés à l’Internet 1989

The Stone Roses – Fools Gold
 
Naissance du World Wide Web, expérimentation franco-suisse (CERN) 1991

DMC Championships 1991 – DJ David World Champion
 
Première page web et création du HTML et du protocole http (Tim Berners-Lee)

Premier navigateur avec ViolaWWW et Mosaic

Premier WYSIWYG e-mail hébergé par Compuserve 1992

Nirvana-In Bloom
 
Naissance du navigateur Netscape, de l’annuaire Yahoo et du site ecommerce Amazon 1994

The Rising Sons – Afghan Acid
 
Lancement du moteur de recherche Alta Vista  1995

Masters at Work feat. India / Can’t get no Sleep 95
 
Tourné à Malakoff dans le garage d’en face de monsieur garnier, garage ayant appartenus à coluche. C’est le fils du garagiste qui réalise, Quentin Dupieux, et vous n’avez pas vu le court-métrage sur les chaussettes 
J
Laurent Garnier – Flashback 1997

Sony Pictures Home Entertainment et les griefers

Le show-room de Sony Pictures Home Entertainment n’est pas encore ouvert coté italien mais les griefers se sont déjà occupés de vandaliser la carte.

ps3sucksmap.jpg

sonypicturesshow.jpg

sonypicturesshow2.jpg

Fabrique de jeans dans second life