Endemol lance un concours de design dans second Life

Endemol est dans Second Life depuis bientôt plus d’un an. Big brother lancé en décembre 2006 fut le premier essai de l’entité virtuelle spécialement crée : Endemolvirtual.
Le cinquième projet s’oriente vers un concours de design avec 1 000 000 de linden dollar à gagner.
Je me rappel d’une grande agence de pub dont je ne citerai pas le nom qui assurait réaliser un chiffre d’affaire de 1 million d’euros dans Second life en constituant en interne une équipe dédiée de 10 personnes. Résultat : cet acteur important de la communication n’a jamais à ce jour mis un client dans ce monde virtuel ( à comparer avec l’apparition de Flash qui à une époque était mieux utilisé par des petits studios).

Il y a finalement peu de gros acteurs de la communication qui prennent le temps d’apprendre, d’expérimenter et de tirer des leçons. Endemol, que l’on n’aime ou pas leurs productions, a choisi apparemment le chemin de l’apprentissage et pourtant cette structure ne vient pas là pour s’amuser. Orange semble aussi suivre ce chemin où il faut courber l’échine pour accepter de comprendre puis ensuite assimiler pour être plus pertinent face à des comportements que personne ne peut encore analyser au vu du peu de recul. Ensuite lorsqu’on est un gros acteur il existe toujours des budgets pour s’imprégner d’un média, d’une tendance et finalement combien d’investissement sont passés en pertes sur des projets divers ? Le ticket d’entré est relativement bas dans second life pour acquérir des réflexes que tout le monde risque de s’arracher dès lors que 2 ou 3 trois « killer application » apparaîtront.

Par contre comme pour l’Internet plat, il y a beaucoup de chance à ce rythme que les « killer application virtuels » viennent de simple résidents. Aujourd’hui un résident est plus fort qu’une marque : contrainte uniquement de temps et financière (c’est beaucoup) mais un passionné va plus vite qu’un gros vaisseaux qui se pose la question : go / no go en voulant tout maîtriser en deux semaines. Pendant ce temps les résidents qui s’accrochent apprennent à être touche à tout alors que les « majors » n’ont à ce jour aucune expertise concrète.

On n’est pas encore sur de la vidéo remixé implémenté dans un univers virtuel avec l’ensemble des fonctionnalité d’un second life mais les gens d’endemol, CNN, CBS, BBC ont intérêt de regarder vers le virtuel car maintenant nous savons qu’une part croissante de « consommateurs » passe plus de temps hors tv. Les rapprochements de la vidéo et du virtuel accompagnée d’outil mobile pourraient s’approcher de ce que je souhaite pour l’Internet depuis trop longtemps.

vidéo remixée : Metal Gear Solid 4 – 15 minutes

Imaginez-vous dans votre salon, les murs d’écrans sont devenus abordables et vous connectez votre « centre numérique » (cf omwave ou article orange), vous rentrez en réunion virtuel avec votre collègue à l’autre bout du monde puis vous passez avec lui sur un autre région virtuelle pour vous distraire après le boulot dans la zone role play pas celle retenue par votre société pour le prochain « serious game » J
on peut rêver


Une Réponse

  1. Ce style demurs, c’est ce qu’on retrouve dans les premières nouvelles d’Asmimov. Sur une planète, ses écrans permettaient par exemple, de manger avec une personne à des milliers de km, en mettant les tables bout à bout😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :