Avatrait se lance, le reality festival demarre, Jeff Mills toujours futuriste

Avatrait Gallery se destine à la diffusion et l’exploitation des différents courants artistiques produit dans Second Life. Cette société souhaite commercialiser les œuvres d’artistes créant dans second life dans le but de les vendre semblet-il à un public plus large dans le monde réel.

 

 

Voici la liste des premiers artistes

 

ANDROMEGA VOLARE,HEROINE NOUVEL,NEPHIE EERIE,ANYA KIVERT,HIO TARINGA,PIER TEMPEL, ARIEL BREARLY, IAM YAMAKUTO, PILGRIM MILES, BETTY TRACER, ISABELLA JOHIN, PRAD PRATHIVI, CIENEGA SOON, JINX POSTORELLI, ROB DANTON, CODEBASTARD REDGRAVE, JORDAN GIANT, ROOSEVELT DAGGER, CORBETT HOWARD, JOSHUA MORANE, RYKER BECK, COLEMARIE SOLIEL, KEIKO MORIGI, SEBCAEN ULYSSS, DAEQUIX SCARBOROUGH,KIMBERLY MIRABEAU,SERENITY ZENOVKA,DAMON VARRIALLE,KIMICO JEWEL, SHOSHANNA EPSILON,DANNI JUNGSTEN,LANO LING,SIRYN ROSSE,DEVAUGHN,LEILA CARROLL,STEPHEN VENKMAN,EVANGELINE CORTES,LOOKER LUMET,TAMSIN CONGREJO,FELONY FABRE,LUCIA SACRFIOTTI,TURLUTUTU CHAFFE,FLORY WATANABE,MCOOTER GRAVES,ZINC KARAS,GABREILLE SINATRA,MECCA MEROSI,GALATEA ZABELIN,MONROE SNOOK

 

La société a profité de l’exposition Rinascimento virtual à Florence (Italie) pour lancer sa promotion.

Coté parisien, aujourd’hui s’ouvre le Reality Festival organisé par Stéphanie Bacquere, Margherita Balzerani et Mathilde Mallen (quelques visages bien réels).

Ce Festival propose une série de projets, d’œuvres, de performances et de conférences, orientés sur la question de la création et de la possibilité de production artistique dans les mondes persistants.

Brad Kligerman et Jamil Mehdaoui — « Building with immaterials »

Liste des conférences

Tout cela après que le centre Beaubourg ait confié une installation à Jeff Mills pour l’exposition sur le futurisme (jusqu’au 26 janvier). Il y a bientôt 20 ans une musique naissait et souffrait de tous les a priori dont heritent aujourd’hui les mondes virtuelles. La rupture prend trop souvent une decennie voir deux, pourtant demain on naviguera dans un monde virtuel comme on écoute de la techno aujourd’hui.

Underground Resistance Jupiter Jazz 1992

Jeff Mills & Montpelier Philharmonic Orchestra-Gamma Player

Pour finir, Rikomatic de Global kids tente une expérience d’art virtuel.

Le monde de la rencontre ou la rencontre d’un monde

Plutôt qu’une fiche et 3 photos, demain ce sera peut être l’avatar sublimé ou personnalisé qui présentera dans son monde idéalisé ou miroir, ses activités, ses hobbies, sa panoplie multimédia réel en disposant ses flux twitter, ses vidéos youtube, son wall à la facebook, sa vidéo perso en réel et sa machinima, sa playlist ou en music live jouant en streaming à la second life, son agenda, ses lieux de vie / voyages thématisés ,speed dating et autres applications… selon les styles.

 

Croire que les univers virtuels n’interessent pas les sites de rencontre est faux sinon je n’aurais pas vu le leader mondial et le leader européen en rendez vous… il manque un effet de masse et une simplification des outils pour qu’ils fassent le premier pas. Il y a donc une place à prendre pour un projet ou une start up qui prendrait le risque de s’aventurer sur le futur de la rencontre.

 

Lire l’article : Les sites de rencontres sous le charme des mondes virtuels (les echos)

article en relation: les sites de rencontres francais se faisaient trop rares bizarre

 

 

Builder de Second Life 2: Ryushimitsu Xingjian propose une simulation de LHC, accélérateur de particules géant

A peine une semaine après l’inauguration du « Grand collisionneur de hadrons » (LHC), le plus puissant accélérateur de particules au monde développé par le CERN (Article du Point), on apprend qu’une réplique existe dejà sur Second Life. Celle ci est l’œuvre de Professor Panda (SL name Ryushimitsu Xingjian). On estime qu’environ 1300 à 1500 objets 3D sont nécessaire pour cette simulation.

CERN

Intervention parisienne de Mark Kingdon en video

Mark Kingdon : rencontre avec le nouveau CEO de Linden lab editeur de l’univers virtuel Second Life

L’agence PR Lewis organisait ce jeudi 23 octobre un rendez-vous informel avec Mark Kingdon le nouvel homme fort de Linden Lab éditeur de Second Life. Un premier Opus avait eu lieu en début d’année avec Philip Rosedale son prédécesseur toujours en place d’ailleurs. On apprendra d’ailleurs comment s’est déroulé le recrutement sur le poste de CEO. Philip Rosedale fut un intervenant lors d’une présentation chez Organic l’agence digitale marketing conduite depuis 2001 par Mark Kingdon. Ce dernier fut bluffé par le charisme de son intervention. C’est en vacance en lisant le journal que Kingdon notera l’offre d’emploi proposée par Linden Lab. Il rédigera un mail immédiatement mais ne l’enverra qu’à la fin de son séjour.(Pressentiment d’un grand changement)

 

L’audio chez Imarginal

 

Son Parcours :

Mark Kingdon en entrant chez Linden Lab s’offre une nouvelle jeunesse et cela se voit. Il semble émerveillé par l’outil et l’entreprise qu’il a dans les mains. Depuis 2001, c’est à dire une très mauvaise date pour l’Internet, il dirige Organic qui est l’une des agences web marketing désormais leader aux US (clients : Chrysler, Jeep, Dodge, HP, Samsung, Nike, Sony…). Apres 7 ans il avoue en avoir fait le tour et qu’Organic peut continuer sans lui. Auparavant il a travaillé chez Idealab une structure qui a promut et selectionné des start ups (un incubateur en somme).

Idealab a poussé à l’époque une société fortement décriée. Une société malmenée et très critiquée (un peu comme un second life finalement) par son système à limite de l’admissible publicitaire pour les consultants de l’époque : GoTo.com. Goto est simplement l’inventeur des liens sponsorisés et détient le brevet. La société sera achetée par Yahoo et se mutera pendant un temps sous le nom d’Overture et maintenant de Yahoo Search Marketing. Sans cet achat je ne suis pas sur que Yahoo serait encore dans sa position actuelle car la « patent » (le brevet) permet de faire payer tous les acteurs y compris Google. Un peu plus tôt il fut en charge des activités de distribution et retail chez PricewaterhouseCoopers. Autant dire que le garçon a le bon profil a part « son temps de jeu dans un univers virtuel » mais il avoue passer entre 2 et 5 heures par jour dans Second Life.

Le lieu : Toi

Philip Rosedale était apparu dans le cadre des salons lounge de l’hotel Kube, son successeur sera apparenté au Toi. Un petit salon particulier d’une contenance de 30 personnes est réservé pour cette intervention. En arrivant avec Laurent Heckmann d’Andreamedia, l’hôtesse d’accueil fut un peu déconcertée quand nous lui annoncerons que nous venons au déjeuner Second Life. Il n’y a que 4 ou 5 personnes en arrivant (les personnes de ConceptSL : Yohan Launay, Nicolas Mas, Nicolas Barrial d’Extralab…).

 

Apres s’être assis un peu à l’écart sur la banquette de droite nous décidons avec Laurent de rejoindre le groupe formé sur la banquette de gauche. Ce changement fera que je serais par hasard juste à la droite de Mark kingdon. Par conséquent je vais relater différentes choses mais je ne sais plus ce qui vient de nos entretiens particuliers ou de ses interventions. De toute façon l’ensemble de son intervention est en rapport avec les posts suivants :

 

Quoi de neuf chez l’editeur de Second Life
Localisations et planifications marketing en cours pour second life

Tutoriaux sur le site Portail

Ou relayé ici :

Wangxiang tuxing

Ange Zanetti

Virtualnews

 

Différents acteurs de la Slsphere vont se succéder : Kerunix Flan, Hugobiwan Zolnir, Coulaut Menges, Betty Renoir (bibliotheque française), Wangxiang Tuxing, Rfly de RIL Shopping, Jeanrem Bibi (I-marginal), Saddam Triskaidekaphobia de Liberta, Gilbert Reveillon (Laser group), Ange Zanetti et quelques noms qui m’échappent.

 

Enfin Mark kindgon arrive accompagné de Robin Harper apparemment un peu jetlagguée.Contrairement aux photos de presse, Mark n’est pas en costume mais en jeans et blouson en cuir tendance. Il m’avouera plusieurs fois qu’il veut absolument que les marques de modes s’installent durablement dans second life(notamment pour Hommes afin que M Linden puisse faire ses courses J). Je lui ai fait le petit laïus sur la mort de Yves saint Laurent relayée en TV où le reportage commençait par montrer que YSL jouait au couturier en dessinant ses modèles sur un cahier et que les prochains YSL utiliseront l’univers 3D pour s’exercer et que cela avait déjà commencé au vue de la vivacité du monde des couturiers et fashionista de Second Life.

 

Mark Kingdon tout comme son homologue Philip Rosedale saluera poliment tout le monde avec comme première approche celle de savoir quel est le nom de l’avatar de son interlocuteur. En fait il est très curieux et cherche à comprendre qui fait quoi et comment. Ce n’est pas par hasard qu’il avoue passer beaucoup de temps sur les help Island afin de comprendre les freins des premiers résidents. Il écoute ses clients et cherche les solutions concrètes ensuite.

 

Le timing étant strict (1h 20 je crois), il se présentera une première fois en évoquant son parcours et les actions en cours.

 

L’audio chez Imarginal

 

Différents points sont évoqués :

Rendre la plate-forme technique plus robuste et extensive (il parle volontiers d’accueillir des millions d’utilisateurs en simultané, le dernier record étant de 68 000 pour l’instant).

 

A la fin de cette intervention il positionne la différence de sa plate-forme (rentable, base client) face au 184 millions d’ investissements dans des mondes virtuels n’ayant pas encore réalisés leur deuxième tour de table dans des temps de crise ou les levées de fonds vont moins abonder.

A ce propos il cite l’arrivée de Frank ambrose. (scalability and stability)

Quoi de neuf chez l’editeur de Second Life

Travailler l’accès et optimiser « la première heure » si deceptive.

Il est très conscient de l’effort marketing qu’il y a faire sur ce point.

Simplifier l’enregistrement et peut être proposer de la customisation d’avatar dès le web pour raccourcir le temps passé sur ce point et le désagrément de paraître ridicule lors de sa première expérience. Proposer des solutions afin que chacun trouve des lieux intéressant ou se dirige selon ses affinités. Proposer un viewer simplifié sans réduire les fonctionnalités indispensables pour les utilisateurs expérimentés.

 

Il est semble t-il plus conscient que Philip Rosedale que le potentiel est dans l’utilisateur qui crée le contenus (temps passé ) que dans la plate-forme en elle-même ce qui fait l’une de ses différences avec d’autres mondes virtuels.

 

D’ailleurs il a recruté Tom Halle pour travailler l’offre produit et des projets de monétisation hors vente d’îles, terrain, search… sont en projet.

Localisations et planifications marketing en cours pour second life

Rappelons ce que je relate dans l’article au-dessus : Tom Halle a passé un peu de temps à observer les réseaux sociaux et Mark semble etre bien conscient qu’il y a du bon a prendre.

“Second life is the Ultimate social tool without social tool”

 

Il précise aussi que Linden Lab utilise Second Life pour leurs meeting interne et qu’ayant déjà vue les outils de conférence call ou video call dans ses expériences passées en entreprise, cet outil est de loin supérieur en productivité et que cela sera indéniable dans dix ans. Il insiste sur ce point aussi en aparté au niveau des grands changements de son quotidien en entreprise.

Plusieurs fois il relativisera sur la mauvaise réputation de Second Life dans les médias en précisant qu’en interne Linden lab réalise une veille sur tout ce qui est publié et que la tendance de connotation a tonalité négative d’un article diminue au profit d’articles faisant un focus sur des usages précis ou intéressant.

 

Au final tout cela était assez convivial, M Linden donnera sa carte (imprimé à l’envers J comme quoi les efforts marketing se font aussi au niveau du print) et comme son prédécesseur il aura eu la faculté d’interagir sur le viewer réel du temps en le positionnant en mode ensoleillé.

Le rêve de metaverse des californiens continue son bout de chemin.

 

José Feliciano ~ California Dreamin

 

MOOD 37: todd edwards – dancing for heaven

todd edwards – dancing for heaven

Un Jour de Vie en 3D