Paris 1900 en péril : quelles solutions d’urgences ?

paris1900_destruction

Vu et appris aujourd’hui. Espérons qu’il y aura une issue favorable. Je m’abstiendrais de donner des réactions trop incisives ici. Cherchons plutôt des solutions.

 

A part ceux qui n’ont passé qu’une heure dans Second Life, Paris 1900 est un lieu qui a été visité au moins une fois par l’ensemble des résidents. Le traitement graphique que je crois lié à Eugène Atget est en soi un exemple de réalisation dans Second Life. Cette création a été souvent mise en avant et il semble que Linden Lab souhaite montrer le meilleur de Second Life. Cela fait déjà un bout de temps que je vois des gens en RL qui était passé sur SL et qui avait aimé certains endroits. Cependant la plupart du temps ces endroits parfois réellement bien conçus ou originaux disparaissent sous le joug des linden à fournir ou plutôt des dollars réservés au simple hébergement. Sachant que le pricing de SL est beaucoup trop cher pour des particuliers, il n’y a que des entreprises ou un fond de type patrimoine qui peuvent maintenir des projets à valeur ajoutée. Je pense donc que l’initiative de Linden lab d’octroyer un prix de 10 000 dollars par an sur un projet est une action positive mais que d’autres fonds devraient être destinés à préserver certains ouvrages en périls qui serviront favorablement à l’image de la plate-forme.

Le rachat de ce type de territoire serait plus bénéfique car il conserverait le bon (alors que le bon disparaît couramment) et installerait une certaine confiance et reconnaissance de la communauté. je ne suis pas le seul à le penser ( AurelieJolieParis )Ceci encourageant les builders d’exceptions à continuer leurs œuvres et donc embellir le paysage virtuel, donc de référencer des endroits à visiter pour les nouveaux arrivants.

En candidatant rapidement pour le prix en cours il est envisageable que Linden Lab conserve cet endroit. Sinon il y a la possibilité d’une conservation via une entreprise sous forme de mécénat.

Source : forum jeux online

Publicités