subprime

Builder de Second Life 7 : INSILICO

Mise en abime de la notion de virtualité et du futur proche lié aux mondes virtuels tel que second life

La majorité des personnes actuellement sont relativement sceptiques sur l’utilité apparemment « artificielle » des mondes virtuels. Ces mondes en cours ou en création devraient pourtant prendre leur place dans le futur au niveau de différents usages tout comme l’Internet ou d’autres modes de virtualité. Ce concept de virtualité n’est pas nouveau mais par contre très mal employé et parfois fustigé (second life, get a first life) finalement tout ceci est histoire de compréhension et de recadrage historique. C’est à travers une explication « historique » et chronologique que les appréhensions du virtuel sont balayées par une brillante démonstration de Alain Le Diberder. Le conférencier n’est autre que l’un des concepteurs du deuxième monde (monde virtuel français apparu avant Second Life, autonome et rentable mais dont le développement fut stoppé par Vivendi Universal). Il y a deux ans tout le monde se demandait ce que pensaient Alain Le Diberder et son frère Frédéric de leur successeur américain, or on apprend aujourd’hui que SL est pour eux une suite évidente et que notamment Frédéric est vendeur de chaussure à ses heures :-).

Voici donc une explication exhaustive sur les nécessités de se pencher sur ces univers virtuels en devenir et qu’en somme tout cela vient de très loin.

 

 

La deuxième partie est orchestré par Yann Minh qui donne quelques explications sur l’utulisation de second Life pour son travail d’artiste.

 

 

Source : Blog des Managers Intranet

Builder de Second Life 6: Black Swan de Starax Statosky

Builder de Second Life 4 : kei514 Flow et Burning Life 2008



Pteron
est semble t-il une réalisation de kei514 Flow. On reproche parfois à Second Life de répliquer dans le virtuel des éléments réels et de manquer d’imagination et de création pourtant des endroits comme celui ci sont de petits avres de paix bercées par une musique ambiante hautement relaxante.

Je profite de cette rubrique « Builder » pour rajouter la video de l’événement Burning Life dans Second Life (la version virtuelle du festival Burning Man)qui présente diffèrents « builders » de renom. Il est important de savoir que tout le monde peut construire et se révéler une ame d’artiste grace aux outils existants, tout dépend du talent et du temps consacrés.

 Burning Man 2008

 
Burning Life 2008 (Second Life)

On peut retrouver le jolie titre trance sur le myspace du californien Justin bond

http://www.myspace.com/bondmusic

Gemini EVA Spacesuit dans Second Life

Un très court film utilisant à la fois Second Life et Orbiter Spaceflight Simulator. La combinaison Gemini EVA Spacesuit se retrouve inworld en suivant cette Slurl . (399 Linden dollars)

Un builder de Second Life dans le vrai monde

Voici un petit film utilisant les principes de construction propres à Second Life.

Drole de site

droledsitebyjerry

Via FB > Jerry Paffendorf

 
fletchown

Just Leap In souhaite rassembler via le navigateur web

just-leap-in-virtual-world

Just Leap In , monde virtuel dans le browser Internet, se lance en bêta ouverte. Les navigateurs supportés sont Explorer 7 et Firefox pour l’instant et il faut installer successivement chaque pièces. Au demeurant, j’ai semble t-il un problème à retrouver les caractéristiques de mon appartement à chaque session (je n’ai jamais subi de perte ou de changement via Second Life). Le déplacement d’objet n’étant pas aussi commode que dans Second Life, les éléments s’entrechoquent et bougent dès lors de leurs positions initiales.

Les fondateurs visent pourtant les aficionados de réseaux sociaux (18-34 ans) en s’appuyant sur des passerelles et des connections via facebook afin que ceux ci développent du sharing via ce type d’outil. Just Leap In favorise la connection via Internet et souhaite marquer sa diffèrence avec les univers nécessitant une installation en propre engendrant une deconnexion du web.

Lien : Just Leap In

Diesel, Ligne Rosets, Paramount Pictures International investissent l’univers virtuel Sony Home sur Playstation

diesel_in_sony_playstation_home

De nouveaux annonceurs s’aventurent dans Sony Home à la suite de Redbull : tout d’abord Diesel qui propose des vêtements virtuels aussi bien en freebie ( 4 gratuits c’est peu) qu’en mode payant (1 euro 50) ainsi que Ligne Rosets qui sera présent au travers de ligne de meubles pour les espaces personnels. Il sera possible de personnaliser les meubles en choisissant parmi une vaste sélection de tissus. D’autre part Paramount Pictures International va utiliser PlayStation ® Home pour promouvoir ses derniers films tel que Watchmen en distillant du merchandising virtuel et des extraits exclusifs.

Susan Panico, Sr. Director of the Playstation Network at Sony déclare que lors des 5 premiers jours, les objets virtuels vendus entre 49 cents et $4.99 ont donnés plus de revenus que les films maisons à $14.99, un rapport 20/80 avec 20 % des clients générant 80 % des revenues. Elle révèle aussi que Sony Home à l’ambition de remplacer les « cable boxes » en distribuant des contenus audiovisuels exclusifs.

Voici 24 minutes de promo par
Jack Buser, Directeur de PlayStation Home qui finis son intervention endiablée par Sony Home is not a game it’s a platform J ce qui rappel d’autre discours…

 

 

Source: brandrepublic

A Lire:

Red Bull s’arroge le fameux titre de premier annonceur dans le monde virtuel Sony Home

Description Playstation Home Beta par des vrais digitals natives 🙂 tutoriel video en anglais PS3

Sony Home prepare sa réponse à Google Lively et consorts

Sony Home : la sortie lag un peu

La PlayStation dans le Guiness Book