JoAnn Kuchera-Morin: Présentation de AlloSphere (TED)

Mise en abime de la notion de virtualité et du futur proche lié aux mondes virtuels tel que second life

La majorité des personnes actuellement sont relativement sceptiques sur l’utilité apparemment « artificielle » des mondes virtuels. Ces mondes en cours ou en création devraient pourtant prendre leur place dans le futur au niveau de différents usages tout comme l’Internet ou d’autres modes de virtualité. Ce concept de virtualité n’est pas nouveau mais par contre très mal employé et parfois fustigé (second life, get a first life) finalement tout ceci est histoire de compréhension et de recadrage historique. C’est à travers une explication « historique » et chronologique que les appréhensions du virtuel sont balayées par une brillante démonstration de Alain Le Diberder. Le conférencier n’est autre que l’un des concepteurs du deuxième monde (monde virtuel français apparu avant Second Life, autonome et rentable mais dont le développement fut stoppé par Vivendi Universal). Il y a deux ans tout le monde se demandait ce que pensaient Alain Le Diberder et son frère Frédéric de leur successeur américain, or on apprend aujourd’hui que SL est pour eux une suite évidente et que notamment Frédéric est vendeur de chaussure à ses heures :-).

Voici donc une explication exhaustive sur les nécessités de se pencher sur ces univers virtuels en devenir et qu’en somme tout cela vient de très loin.

 

 

La deuxième partie est orchestré par Yann Minh qui donne quelques explications sur l’utulisation de second Life pour son travail d’artiste.

 

 

Source : Blog des Managers Intranet

Eclairage sur l’interopérabilité entre mondes virtuels

Cet été, Linden Lab et IBM ont réalisé la première passerelle entre la grid de Second life et la grid d’Opensim. Metaverse Meetup a invité David Levine (IBM Research) (Zha Ewry dans SL), Adam Frisby de DeepThink Labs (Adam Zaius dans SL) et Tish Shute (Tara5 Oh in SL)(éditrice du blog Ugotrade) pour un éclairage sur l’interopérabilité.

session de 1h30 avec de vrais experts.

Simulation via les Sims d’un serious game visant à changer les consommations d’energies

Exode virtuelle à surveiller

openlife-jan2008-sml1

 Carte de Openlife janvier 2008

 Pendant que le compteur d’ajout d’île du site web de Second Life reste muet, les solutions alternatives progressent en technologie et des résidents de longue date de Second Life ont commencé à tester sérieusement. Cependant les plate-formes sont encore au phase de la bêta et ne peuvent pas encore offrir le niveau de service de Linden lab. 

Les bots arrivent dans Realxtend

 

Liens :

Realxtend

OpenSim

Openlife
sered second life

 

Nortel utilise l’application web.alive pour le store virtuel de la gamme Lenovo

lenovo10

Nortel a développé une application business en mode virtuel sous le nom de web.alive qui est actuellement utilisée pour sa gamme de portable Lenovo au travers d’un magasin / lounge virtuel sur Internet.

lenovo09

Il suffit de se rendre à l’adresse et de charger le plug-in (browser web) et l’utilisateur pénètre dans un show-room où le staff de Nortel n’hésite pas à alpaguer le client en voip.

lenovo08

Il existe une salle de meeting et un amphithéâtre pour des demos produits.

lenovo05

lenovo04

lenovo02

Nortel vient d’annoncer son désir d’utiliser le moteur Unreal d’Epic Games afin d’améliorer l’expérience. L’utilisation pour Lenovo est axée sur le secteur du ecommerce mais l’application vise aussi le travail collaboratif en entreprise.

lenovo03

lenovo06

lenovo_monde_virtuel_nortel

lenovo_noterl_virtual_world

Podcast Mark Rein (Epic Games)

Source : Nortel

IBM met à disposition des non-voyants un prototype d’interface de navigation utilisable dans Second Life

ibm_navigateur_monde_virtue

L’application fournie par IBM fonctionne actuellement dans Second life mais l’enjeu est de mettre en place un client unique pour l’ensemble des univers virtuels afin de ne pas créer un client spécifique à chaque monde ceci demandant beaucoup trop d’apprentissage à chaque fois. L’application ne simule pas ou recréer l’univers pixélisé mais le décrit en texte grâce notamment à un Hud accompagnant l’avatar. Les annotations en mode texte liées aux objets virtuels sont lues et retranscris via le hud qui redirige vers l’interface de l’utilisateur final.

 

virtualworlds_ibm_second_li

 

virtualworlds-overview0388

 

Lien : IBM Virtual WOrlds User Interface for The Blind