Mise en abime de la notion de virtualité et du futur proche lié aux mondes virtuels tel que second life

La majorité des personnes actuellement sont relativement sceptiques sur l’utilité apparemment « artificielle » des mondes virtuels. Ces mondes en cours ou en création devraient pourtant prendre leur place dans le futur au niveau de différents usages tout comme l’Internet ou d’autres modes de virtualité. Ce concept de virtualité n’est pas nouveau mais par contre très mal employé et parfois fustigé (second life, get a first life) finalement tout ceci est histoire de compréhension et de recadrage historique. C’est à travers une explication « historique » et chronologique que les appréhensions du virtuel sont balayées par une brillante démonstration de Alain Le Diberder. Le conférencier n’est autre que l’un des concepteurs du deuxième monde (monde virtuel français apparu avant Second Life, autonome et rentable mais dont le développement fut stoppé par Vivendi Universal). Il y a deux ans tout le monde se demandait ce que pensaient Alain Le Diberder et son frère Frédéric de leur successeur américain, or on apprend aujourd’hui que SL est pour eux une suite évidente et que notamment Frédéric est vendeur de chaussure à ses heures :-).

Voici donc une explication exhaustive sur les nécessités de se pencher sur ces univers virtuels en devenir et qu’en somme tout cela vient de très loin.

 

 

La deuxième partie est orchestré par Yann Minh qui donne quelques explications sur l’utulisation de second Life pour son travail d’artiste.

 

 

Source : Blog des Managers Intranet

Publicités

Quelques exemples d’entreprises et d’organisations utilisant la plate forme virtuelle second life

Entreprises et organisations :

 

Technologie / R&D

Amazon, AMD, Autodesk, Cisco Systems, Dell, IBM, Intel, Philips,Sun Microsystems,Xerox

 

Service Interactif

Best Buy, H&R, Toyota

 

Entertainment 

Comcast, Batam dell Books, Sony BMG, NBC Universal, Movietickets.com, Fox, Gossip (Warner)

Recrutement

Kelly services, Manpower, TMP Worldwide

 

Education
Nasa, NOAA, Weather Channel,Epidauros ,SJSU

Apprendre Java dans Second Life

Les communautés de développeurs se construisent progressivement dans le monde virtuel de second life même si parfois coté français nos tecos rigolent doucement de cette plate-forme mort-née. L’arrivée très progressive de Mono et d’autres possibles langages plus élaborés devraient en décoincer plus d’un surtout si on en juge par les avancées journalières de développeurs indépendants permettant de plugger de nouvelles possibilités vers la grid. IBM est présent à tous les stades donc pas la peine de parler d’eux, si les observateurs sceptiques pensent que cette entreprise perd son temps laissons les penser encore longuement. Amazon, SUN, Microsoft ont eux aussi construit leurs rendez vous virtuel pour distiller leur savoir et leurs technologies. Les projets d’OpenSim fédèrent la communauté open source sur de nombreux projets pilotes via des individus se regroupant (ex : Francogrid) ou des sociétés (RealXtend (communauté) SineWave , ISID ) ou des acteurs référants tels que Microsoft (Project Manhattan). On notera quand même ce partenariat entre IBM et le Fashion Research Institute / blog) dans le but d’optimiser la production dans l’univers du textile… Voici Dana Oceanlane de chez Sun qui nous apprends dans sa petite note qu’elle va encore s’investir un peu plus dans la communauté Sun Second Life.( ici ). Tout cela se developpe…

Sun Microsystem: visite guidée des activités dans second life

Les quelques sociétés qui expérimentent vraiment dressent déjà une rétrospective de leurs actions (cf. Cisco). Sun Microsystem emboîte le pas sur cette machinima.

MOOD 4

Encore un petit morceau ciselé de Hocus Pocus qui dit finalement la même chose que l’anecdote de Deron Johnson de Sun Microsystem sur sa fille. A quoi ça sert second life ou un monde virtuel sur un mobile ? A connecter les prochaines générations qui ont déjà pris des habitudes bien réelles.

Hocus Pocus  connecté

Sun Microsystem lance sa grid education: Project Wonderland

 

Sun propose un outil dédié aux applications recherchées par les enseignants sur une plate-forme virtuelle (Echanges audio, partage de document dont la suite Openoffice ….).

Sun n’en est pas son coup d’essai, son intégration dans second life lui a permis de détecter les premiers besoins qui feront la généralisation des applications liées au virtuel avec MPK20 solution de réunion collaborative par exemple …

Source