Les IntraVerse 2009 s’invitent au salon IMAGINA et comptent s’exporter

intraverse_2008_remise_de_p

A l’heure où toute la blogosphere va se focaliser sur l’événement LeWeb 08, je souhaite en mettre un autre en valeur. Tout d’abord parce que malgré la belle réussite de faire un tel événement à partir de Paris, cette année les univers virtuels sont totalement inexistants. Il est vrai qu’il n’est pas toujours évident de faire un plateau de conférences qui convienne à tous mais on notera que le virtuel n’est pas au goût du jour malgré le nombre de projets qui sortent tous les mois, les premiers pas de Google, les divers grands acteurs en marche (Sony, Microsoft, IBM, Disney…), les convergences mobiles / réseaux sociaux, serious game et j’en passe. A l’inverse l’équipe des Intraverse mise sur la continuité et monte en puissance. La prochaine édition aura lieu le 6 février prochain (donc je ne pourrai pas remporter de prix cette fois ci cf gromike) dans le cadre d’IMAGINA. La filiation est tout à fait naturelle et donne une visibilité internationale précieuse.

International Intra Verse Awards 2009 et Imagina 6 fev 2009 

Créé en 2008 par B-r-ent le Prix Intra Verse a frappé fort avec une cérémonie en duplex sur Second Life et à la CCIP. Ce Prix a été un point d’inflexion dans le panorama international de l’usage des univers virtuels au sein des organisations. Toutes les formes de structures organisationnelles voient maintenant le véritable bénéfice en termes de management du développement qu’elles peuvent tirer de cette nouvelle économie 3D.
Fort de ce lancement réussi, l’IntraVerse s’internationalise désormais en raison du grand intérêt qu’il a très largement suscité chez les observateurs avertis. Les « 2009 International Intra Verse Awards » (2009 IIVA) auront ainsi lieu à Monaco le 6 février dans le cadre de l’évènement de renom international qu’est  » Imagina « . 

 Après le prix Intra Blog (récompensant les meilleurs blogs d’entreprises), le Prix Intra Verse s’installe dans le paysage des récompenses prestigieuses dans le domaine du management. Ce prix vise à récompenser selon les standards mondiaux les plus exigeants, les projets d’entreprises ou d’organisations réalisés à partir d’univers virtuels (metaverses). Il peut s’agir de réalisations dans le domaine des ressources humaines (recrutement, formation), de la collaboration, de la communication, de l’innovation, etc.

La suite :

b-r-ent

IMAGINA

 

Visite sans grand interêt de la rome Antique via google earth

IBM s’est lancé dans la visite guidée de la cité interdite en Chine donc Google lui réplique Rome antique, cependant IBM a développé sa propre infrastructure alors que Google se repose sur ce projet sur Google earth. La vidéo montre le chemin par contre il faudra charger trois type de layer pour voir quelque chose.

 

google_earth_rome

 

Tout comme dans Second Life, les images des bâtiments se chargent petit à petit mais là le niveau n’est vraiment pas à la hauteur. Comme la visite ne peut pas se faire via un avatar comme pour la cité interdite d’IBM, le problème de navigation empêche vite toute découverte et immersion.

 

google_earth_rome2

 

Les bâtiments (lorsqu’on ne les transperce pas à coup de zoom pour voire apparaître la cartographie récente) sont accompagnés de fenêtre type pop up avec une description du lieux. Les textures sont du plus sommaires et rien d’interactif ne se glisse dans cette Rome sans âme.

 

google_earth_rome3

 

Source : Google

http://www.romereborn.virginia.edu/

A Lire :

Visite virtuelle de la Cité interdite en 3D réalisée par IBM et le musée de la Cité interdite

 

La Rome antique développé par une seul personne via Second Life

Visiter la rome antique dans second life

Avatrait se lance, le reality festival demarre, Jeff Mills toujours futuriste

Avatrait Gallery se destine à la diffusion et l’exploitation des différents courants artistiques produit dans Second Life. Cette société souhaite commercialiser les œuvres d’artistes créant dans second life dans le but de les vendre semblet-il à un public plus large dans le monde réel.

 

 

Voici la liste des premiers artistes

 

ANDROMEGA VOLARE,HEROINE NOUVEL,NEPHIE EERIE,ANYA KIVERT,HIO TARINGA,PIER TEMPEL, ARIEL BREARLY, IAM YAMAKUTO, PILGRIM MILES, BETTY TRACER, ISABELLA JOHIN, PRAD PRATHIVI, CIENEGA SOON, JINX POSTORELLI, ROB DANTON, CODEBASTARD REDGRAVE, JORDAN GIANT, ROOSEVELT DAGGER, CORBETT HOWARD, JOSHUA MORANE, RYKER BECK, COLEMARIE SOLIEL, KEIKO MORIGI, SEBCAEN ULYSSS, DAEQUIX SCARBOROUGH,KIMBERLY MIRABEAU,SERENITY ZENOVKA,DAMON VARRIALLE,KIMICO JEWEL, SHOSHANNA EPSILON,DANNI JUNGSTEN,LANO LING,SIRYN ROSSE,DEVAUGHN,LEILA CARROLL,STEPHEN VENKMAN,EVANGELINE CORTES,LOOKER LUMET,TAMSIN CONGREJO,FELONY FABRE,LUCIA SACRFIOTTI,TURLUTUTU CHAFFE,FLORY WATANABE,MCOOTER GRAVES,ZINC KARAS,GABREILLE SINATRA,MECCA MEROSI,GALATEA ZABELIN,MONROE SNOOK

 

La société a profité de l’exposition Rinascimento virtual à Florence (Italie) pour lancer sa promotion.

Coté parisien, aujourd’hui s’ouvre le Reality Festival organisé par Stéphanie Bacquere, Margherita Balzerani et Mathilde Mallen (quelques visages bien réels).

Ce Festival propose une série de projets, d’œuvres, de performances et de conférences, orientés sur la question de la création et de la possibilité de production artistique dans les mondes persistants.

Brad Kligerman et Jamil Mehdaoui — « Building with immaterials »

Liste des conférences

Tout cela après que le centre Beaubourg ait confié une installation à Jeff Mills pour l’exposition sur le futurisme (jusqu’au 26 janvier). Il y a bientôt 20 ans une musique naissait et souffrait de tous les a priori dont heritent aujourd’hui les mondes virtuelles. La rupture prend trop souvent une decennie voir deux, pourtant demain on naviguera dans un monde virtuel comme on écoute de la techno aujourd’hui.

Underground Resistance Jupiter Jazz 1992

Jeff Mills & Montpelier Philharmonic Orchestra-Gamma Player

Pour finir, Rikomatic de Global kids tente une expérience d’art virtuel.

Le monde de la rencontre ou la rencontre d’un monde

Plutôt qu’une fiche et 3 photos, demain ce sera peut être l’avatar sublimé ou personnalisé qui présentera dans son monde idéalisé ou miroir, ses activités, ses hobbies, sa panoplie multimédia réel en disposant ses flux twitter, ses vidéos youtube, son wall à la facebook, sa vidéo perso en réel et sa machinima, sa playlist ou en music live jouant en streaming à la second life, son agenda, ses lieux de vie / voyages thématisés ,speed dating et autres applications… selon les styles.

 

Croire que les univers virtuels n’interessent pas les sites de rencontre est faux sinon je n’aurais pas vu le leader mondial et le leader européen en rendez vous… il manque un effet de masse et une simplification des outils pour qu’ils fassent le premier pas. Il y a donc une place à prendre pour un projet ou une start up qui prendrait le risque de s’aventurer sur le futur de la rencontre.

 

Lire l’article : Les sites de rencontres sous le charme des mondes virtuels (les echos)

article en relation: les sites de rencontres francais se faisaient trop rares bizarre

 

 

Visite virtuelle de la Cité interdite en 3D réalisée par IBM et le musée de la Cité interdite

IBM et le musée de la Cité interdite en Chine auraient mis trois ans pour réaliser une réplique virtuelle cependant lors de l’annonce des investissements d’IBM dans les mondes virtuels en novembre 2006 son pdg  Sam Palmisano posait déjà fièrement dans ce monde J et aussi dans Second Life.


Prise en main relativement simple et expliquée lors des pages d’attentes de chargement. Des bulles d’aides s’affichent pour guider encore un peu plus l’utilisateur sur les fonctionnalités.

Des « tour guide » sont présents un peu partout, ce sont en fait des bots (avatars auto guidés remplissant une fonctionnalité d’accueil et de renseignements) qui prennent la main sur l’avatar visiteur en le faisant suivre un parcours prédéfinis et alimenté de commentaires diverses. Première remarque : la majorité des visiteurs observés utilisent ce procédé pour leur visite. Ce principe n’est pas nouveau et largement utilisé sur certaines îles dans Second Life. La barre de navigation située à droite est sommaire mais suffisante.
La teleportation de lieux en lieux se fait par l’intermédiaire de la carte.On regrettera que certaines fonctions soient réservées aux comptes membres ainsi que par exemple les possibilités de mouvements de camera tout azimut comme dans Second Life.
L’univers est cadré mais le bon point à retenir se situe par exemple sur la continuité de l’image, à l’inverse de nombreux univers qui nécessite de fastidieux chargement pour passer d’une scène à l’autre ou la lenteur de chargement des objets dans second life.(les 200 MO de l’installation doivent y être pour quelque chose), ici l’immersion visuelle n’est pas troublée.
L’interactivité reste limité (apparemment impossible de s’exercer au jeu weiqi), personne ne chat vraiment d’ailleurs que dire ? ensuite au cœur de la cité interdite la discrétion reste de mise même si un visiteur d’origine chinoise tentera la conversation mais impossible de lire le chinois.
Une expérience intéressante qui augure des futures visites virtuelles dont devraient prochainement se doter la plupart des musées, monuments encore existants ou disparus.

Version virtuelle du temple d’aphrodite dans second life

La version actuelle

La version virtuelle crée par des résidents de Second Life

MOOD 15 resumé vacances : Patrick Coutin J’aime regarder les filles Jamiroquai Cosmic Girl, , St Ange Mademoiselle , Frankie Valli & THE 4 SEASONS – BEGGIN’ (Claude François : Reste)

Patrick Coutin J’aime regarder les filles

Jamiroquai Cosmic Girl

St Ange Mademoiselle

Il y a un an PILOOSKI faisait un edit du titre Beggin, 1 an plus tard Madcon le reprend à son compte sans compter que notre Cloclo national s’y était déjà frotté en son temps J.

Frankie Valli & THE 4 SEASONS – BEGGIN’

Claude François : Reste

Représentation virtuelle de VALLADOLID dans second life

La representation virtuelle de la cathedrale de Cologne

Dans la série « les Allemands reproduisent leurs monuments » voici la cathédrale de Cologne.

http://www.virtuelles-koeln.de/virtueller-koelner-dom/

A lire

ABN AMRO joue le communautaire dans second life

ABN AMRO expérimente plusieurs axes d’animation et de gestion de trafic d’audience. Avec maintenant plus d’un an de présence (lien), le groupe bancaire s’autorise des essais communautaires tout comme Orange.