Autre chose qu’une implantation bidon: les transmusicales dans Second Life, les ames volantes d’Orange

Le traitement médiatique est injuste, il est préférable de parler des trains qui arrivent en retard que de ceux qui arrivent à l’heure. Donc dès qu’un « faits divers ou de société » peut être relaté nous voyons une foison de blogs, de re-dit blogs (pas de contenu mais des reprises et du liens sponsorisé partout), médias web se contenter du pire. Dès lors l’étiquette monde virtuel ou Second Life n’inspire pas grand monde quand les projets sont un peu plus conséquents et valent d’en parler. C’est le cas des Transmusicales de rennes qui sous l’impulsion d’acteurs motivés  ont offert la deuxième édition de cet évènement dans et avec Second Life comme support. La mix réalité (concert réel / concert virtuel) se pratique depuis quelques temps dans Second Life mais les gros organisateurs de concerts ou boites d’événementiel n’en ont pas encore pris la mesure. On dira Bravo à ceux qui ont porté le projet, ceux qui ont participé à sa réalisation et aussi aux organisateurs des transmusicales qui se foutent du buzz et donne le bon ton tout comme en 1992 avec un plateau techno (mal vue à l’époque mais ils avaient eu raison J).

 

 

 

Dans un autre genre, soulignons aussi l’installation réalisée par Orange dans le cadre du Grand Palais (tiens ça me rappelle Yves saint Laurent dans Second Life et à la FIAC l’année dernière). L’idée est vraiment intéressante :

 

« l’installation ‘Les Ames Volantes’, qui permet à tout utilisateur de Second Life de venir ‘exposer son avatar’ en direct sur les murs du Grand Palais. Ces visiteurs ‘virtuels’ connectés depuis les quatre coins de la planète inviteront le public, le temps d’une apparition, à s’interroger sur l’identité, la représentation et la notion de virtualité. »

 

les-ames-volantes

les-ames-volantes2

 

Source : Extralab

Flickr

Transmusicales Second Life

 

British telecom et la prospective dans second life

British Telecom alias BT est l’alter ego de notre France telecom alias Orange et comme notre opérateur historique, BT mène un projet long terme dans Second Life. L’année dernière BT profitait de Second Life en terme de communication pour accompagner le lancement de Web21C.

Web21c offre un accès aux API suivantes : 3rd party call control, conferencing, SMS, location and presence . La plate-forme Web21C en beta depuis plusieurs mois est donc lancé ainsi que son île dédiée.

 


L’opération de communication se voit accompagné aussi par une réflexion et un exercice de prospective sur les usages à venir.
Vu sur Metaversed « « Maybe in two or three years time these environments might be even more immersive. You might have gloves or a headset and it might be easier to make a call from in here than on your actual mobile. » Matthew Brotherton, project manager at the Applied Technology Center in BT’s.

AvaTalk est une première expérience pour l’opérateur de liaison « voix, sms » d’un monde virtuelle vers le réel. Coté Second Life l’utilisateur a le choix entre un HUD (c’est à dire une petite fenêtre regroupant quelques fonctionnalités pour l’appel qu’il peut conserver et utiliser à partir de son inventaire) ou bien de repérer des cabines disposées sur certains lieux. Au vue de la vidéo, celui qui réceptionne l’appel réel identifie son auteur par son avatar Second Life.

 

 

 

http://www.btavatalk.com/