Le monde de la rencontre ou la rencontre d’un monde

Plutôt qu’une fiche et 3 photos, demain ce sera peut être l’avatar sublimé ou personnalisé qui présentera dans son monde idéalisé ou miroir, ses activités, ses hobbies, sa panoplie multimédia réel en disposant ses flux twitter, ses vidéos youtube, son wall à la facebook, sa vidéo perso en réel et sa machinima, sa playlist ou en music live jouant en streaming à la second life, son agenda, ses lieux de vie / voyages thématisés ,speed dating et autres applications… selon les styles.

 

Croire que les univers virtuels n’interessent pas les sites de rencontre est faux sinon je n’aurais pas vu le leader mondial et le leader européen en rendez vous… il manque un effet de masse et une simplification des outils pour qu’ils fassent le premier pas. Il y a donc une place à prendre pour un projet ou une start up qui prendrait le risque de s’aventurer sur le futur de la rencontre.

 

Lire l’article : Les sites de rencontres sous le charme des mondes virtuels (les echos)

article en relation: les sites de rencontres francais se faisaient trop rares bizarre

 

 

Publicités

Juste le plaisir de créer dans Second Life

Second Life est un monde de création et c’est peut être pour cela que les marques n’ont pas encore réellement percées. Aujourd’hui la mode est à la performance et l’audience restreinte de SL  est difficile à cerner et ne convient pas a une action de marketing simplette et pressée (faire du virtuel comme on fait un site événementiel en flash quand il y a une queue de budget). Un projet dans SL demande de la réflexion, du temps et des ressources et une organisation souple et rigoureuse. Tout cela se pratique pourtant par des regroupements d’individus liés sur un projet commun. L’individu serait –il devenus plus fort que l’effort et le budget d’une marque dans le virtuel organisé sur l’aspect création 

Second Life est une trousse à outil que l’individu emploie selon ses aptitudes à faire du très laid comme du très beau et ceci sans compter les évolutions en court (évolution possible vers des langages de programmation plus poussée C#, Java, VisualBasic, etc …).

Voici un projet uniquement artistique sans volonté d’avoir des retombées presse, des ventes, de la visibilité… juste deux personnes qui se sont fait plaisir à seulement créer et proposer leur petit monde et ceci en utilisant les outils mis à leur disposition par la plate-forme SL. Tout d’abord la création d’une île (terraforming : travail sur les éléments du relief du terrain et alentours), mise en place des objets constituant le paysage…, réalisation d’une musique originale pour accompagner la vidéo de présentation. Est ce vraiment une vidéo de présentation ou plutôt une œuvre simplement ? L’aspect New age et relaxant convient plutôt bien aux specificités SLienne. On remarquera l’utilisation de Space Navigator pour le tournage de la vidéo ainsi que WindLight. Tiens une remarque sur WindLight, je ne connais pas le prix d’acquisition de WindLight par l’éditeur de Second life (Linden Lab) mais il est clair que le niveau des vidéos réalisées sur Second Life est passé à un stade supérieur depuis cette année grâce à cette brique supplémentaire dans le système.

TEMPLUM EX OBSCURUM